Bienvenue chez CENTURY 21 Grisol Immobilier, Agence immobilière ST GERVAIS LES BAINS 74170

LE MONT-BLANC D'HUMOUR, COMME SI VOUS Y ETIEZ !

Publiée le 22/10/2020

Épisode 1 / Mercredi 21 octobre 2020 – La 36è édition, qui se tient chaque année au printemps, a finalement débuté ce mercredi soir au théâtre Montjoie de Saint-Gervais, au pied du Mont-Blanc.

Objectif : soutenir la culture, le spectacle vivant, les artistes, les techniciens, les intermittents ; mais aussi le tourisme, tout en apportant une bonne dose de rire aux festivaliers. Immersion dans cette première soirée de gala.

Chaque soir, jusqu’à dimanche, plongez dans l’univers du 36è Festival Mont-Blanc d’Humour et quel univers que celui proposé par Florent Peyre sur scène pour cette première soirée de gala. Le public masqué et espacé par des smileys pour lutter contre l’épidémie de Covid n’a pas empêché les éclats de rire.

Florent Peyre, malgré un « premier rang de Pac-Man » a su séduire avec sa fausse « comédie musicale écolo de six heures et quart ». Sur scène, il incarne une vingtaine de personnages, comme sa productrice Catherine, le danseur Benoît et sa chorégraphie du dauphin, le régisseur Jean-Claude et tous les membres de la fausse troupe. Ses fausses chansons, son « ours polaire provençal climato-sceptique » et autres mimiques n’ont pas manqué de faire rire la salle complète de cette première venue à Saint-Gervais.

Une ouverture signe de défi relevé

Avant le succès de Florent Peyre, les officiels l’avaient précédé sur scène pour ouvrir ce 36è Festival Mont-Blanc d’Humour, sous les yeux du sous-préfet de Bonneville. Accompagné par Calixte de Nigremont, le toujours exceptionnel maître de cérémonie, Jean Marc PEILLEX, maire de Saint-Gervais et conseiller départemental, a d’abord souhaité rappeler que « la covid ne pouvait pas être l’excuse pour économiser. Le budget était voté, alors pourquoi attendre 2021. Il fallait montrer notre soutien au monde du spectacle, au monde du spectacle vivant, au monde de la culture ». Soutien qu’a tenu à saluer Arthur Jugnot, directeur artistique de cette 36è édition : « Je produis des spectacles partout en France qui sont tous annulés ou reportés, j’ai été extrêmement touché et j’ai tout de suite relevé le défi de réunir ces artistes car le fait que cela soit maintenu est vraiment extraordinaire ».

« Quitte à mourir aujourd’hui, autant mourir de rire, alors j’ouvre ce 36è Festival Mont-Blanc d’Humour », c’est donc par ces mots que la marraine du festival a ainsi officiellement donné le départ de l’événement.

Et déjà un avant-goût d’aujourd’hui

Aujourd’hui, jeudi 22 octobre, place à la première soirée découverte. Sur scène, trois nouveaux talents du rire, des humoristes qui rêvent d’inscrire leur nom au palmarès du Festival Mont-Blanc d’Humour, comme Michaël Gregorio, Sophia Aram, Alex Ramirès avant eux ou encore Charles Nouveau l’an dernier. Lors de cette soirée découverte, les artistes auront chacun 30 minutes afin de séduire le jury et le public.

Pour débuter la soirée, c’est d’abord un duo : les Vice-Versa qui seront sur scène avec leur spectacle alliant stand-up, mimes, bruitages…un véritable show visuel. Suivra la locale de l’étape, Charlotte Boisselier, originaire de Saint-Gervais, il jouera pour la première fois « à la maison ». Pour clore cette première soirée : Pierre Thevenoux, déjà membre du Jamel Comedy Club et résident du Point-Virgule à Paris, il lui faudra séduire maintenant les Saint-Gervolains.